samedi 9 septembre 2017

DES CONSEILS POUR REDIGER VOTRE DOSSIER DE DEMANDE A LA CITF


Pour faciliter la rédaction des dossiers présentés à la CITF, voici quelques conseils informels.

CONSEIL 1 : Bien lire le contenu du site www.citf-info.net et  mais attendre la nouvelle version du site qui devrait être en ligne en décembre 2017. Vous pourrez alors télécharger le nouveau formulaire officiel à remplir avec le plus grand soin. C'est notamment lui qui va permettre d'estimer à sa lecture si le projet est recevable ou non quant à la règle des trois pays, deux continents.

CONSEIL 2 : Rédiger le dossier en vous mettant à la place de ceux qui vont les découvrir. Les experts et fonctionnaires représentant les gouvernements membres lisent chaque dossier avec un a priori positif mais ont besoin qu'on leur explique, clairement et simplement, les bonnes raisons de lui accorder une priorité dans le cadre des objectifs fondamentaux de la CITF.

CONSEIL 3 : Bien structurer le propos. Voici une suggestion officieuse de la composition du dossier OUTRE LE FORMULAIRE OFFICIEL A TELECHARGER. Les données quantitatives sont à titre indicatif.

1) Un petit chapeau d'une vingtaine de lignes définissant le projet, la volonté commune de rencontre et de partage, l'originalité etc.

2) Un bref descriptif (15 lignes max chaque) du porteur du projet et des deux principales structures partenaires (fondation - fondateurs, mandat principal, ligne artistique, pratiques...). S'il y a plus de deux partenaires (outre le porteur qui rédige le dossier), il faut choisir les deux les plus significatifs pour constituer trois pays, deux continents ! Et surtout être cohérents par rapport aux données du formulaire officiel !!!

---> Remarque importante 1 : les trois partenaires doivent être bien distincts (par de double appartenance) et ne doivent pas constituer de "vieux compagnons de route", la priorité étant accordée aux vraies nouvelles rencontres et confrontations d'univers artistiques qui peuvent se nourrir réciproquement.

---> Remarque importante 2 : deux des trois partenaires doivent être des structures de création artistique. Le troisième peut être un créateur isolé à condition qu'il soit impliqué dès le départ et produise une oeuvre originale et significative pour ce projet précis (écriture, scénographie, musique...). Par exemple, la reprise d'un texte existant en amont n'accorde pas la qualité de partenaire de l'auteur. Ce n'est que s'il participe à l'élaboration du projet et écrit un texte spécifique pour celui-ci (ou procède à une adaptation radicalement différente de l'original) qu'il pourra éventuellement intervenir comme troisième partenaire. Les simples interprètes, les coproducteurs, les pré-acheteurs... ne sont pas considérés comme des partenaires intervenant dans la conception artistique du projet.

---> Remarque importante 3 : les territoires français d'Outre-mer sont considérés comme "hors Europe". Il est donc possible d'avoir un partenaire français de l'Hexagone et un autre partenaire français d'Outre-mer à condition que le troisième ne soit pas français. De même - exceptionnellement et temporairement - les ex-"pays de l'Est" comme la Roumanie peuvent être considérés comme une "entité continentale" afin de faciliter l'implication de partenaires de ces pays dans des projets avec d'autres créateurs européens.

3) Quelques paragraphes sur l'origine de la rencontre des partenaires, les envies de travailler ensemble... Bien insister que ces premières expériences de travail.

4) Des précisions sur la pièce (si elle existait préalablement), les raisons du choix de ce texte (tout ce qui peut aider à comprendre comment et pourquoi celui-là plutôt qu'un autre), les options éventuelles d'aménagement, etc... OU, pour les écritures originales, une note édifiante sur la manière dont le texte va être élaboré et par qui, ainsi que au moins le synopsis même si le texte n'est pas central.

5) PARTIE IMPORTANTE : les lignes dramaturgiques du spectacle, les options de mises en scène, de jeu, les formes particulières, etc.

6) Les intervenants : une quinzaine de lignes max par intervenant (tous) dans le processus de création.

7) Le déroulement / étape par étape (repartir au début). Ce qui est déjà fait, ce qui va se faire, les phases sur lesquelles porte la demande.

8) Les adjuvants (autres institutions associées, coproducteurs, etc.)

9) Le budget (recettes et dépenses). Pour rappel la somme demandée à la CITF ne doit pas être "dédiée" à une dépense en particulier. Bien indiquer quelque chose du genre "en attente" pour toutes les recettes non confirmées, dont forcément celle de la CITF.

Les investissements sur fonds propres des partenaires (gestion, interventions "en régie", prêt d'intervenants, accueils en résidence, prise en charge de déplacements, etc. doivent être chiffrés et mis en dépenses et en recettes.

10) Joindre en annexes :
- le texte (en l'état, préciser)

- éventuellement une note plus large pour les 3 partenaires principaux ainsi que les autres "porteurs"

- un lettre sur entête des trois partenaires manifestant clairement par écrit leur participation au projet et leurs engagements. Il faut bien veiller à ce que ces lettres montrent clairement qu'ils sont impliqués ARTISTIQUEMENT et pas seulement en fournissant des moyens ou des intervenants.

- les éventuelles lettres d'engagement ou d'intérêt de programmateurs, tourneurs, autres partenaires...

...bref, tout ce qui peut éclairer le travail de ceux qui vont devoir décider des priorités parmi les dossiers soumis !!!

Bon travail !

CONSEIL 4 : Ce n'est pas un concours au plus gros dossier. Plus c'est clair, riche et précis, mieux c'est apprécié.




Nous espérons que ceci pourra vous être utile. Pour rappel, vous pouvez éventuellement contacter un membre de la CITF (en particulier un expert - voir sur le site) en cours de préparation de votre dossier. Il pourra (dans les limites de ses disponibilités) vous donner un premier retour sur la rédaction de votre projet de dossier.

Le secrétariat général peut également répondre à vos questions ou demandes de précisions, uniquement pas courriel et également dans les limites de ses possibilités. 

La coordination par contre s'arrêtera au 31 décembre 2017 et ne répondra plus à vos demandes à partir de cette date.

VOS DOSSIERS SONT A RENTRER POUR LE 1er MARS... (seule date pour l'année 2018)

Pour rappel, la prochaine date de rentrée des dossiers pour obtenir une aide de la Commission internationale du Théâtre francophone est le 1er mars 2018. Il s'agit de soutenir des projets de création théâtrale élaboré par trois partenaires artistiques dans trois pays sur deux continents. Bien lire les conditions ainsi que les conseils pour compléter un dossier sur notre site et nos blogs.
Un certain nombre de partenaires potentiels se retrouvent sur notre blog échanges/répertoire : http://citf-echanges.blogspot.be/
Les coprésidents, le secrétariat général ainsi que les différents délégués à l'AG peuvent également vous conseiller lors de l'élaboration de votre dossier (voir site).

REMARQUE IMPORTANTE :
De nouveaux formulaires de candidature, plus précis et plus détaillés, seront disponibles sur le site à partir de décembre 2017. Il est donc pertinent d'attendre leur publication avant tout envoi. Cependant, si ce site est en révision formelle, les principes et règles de fonctionnement ne seront pas fondamentalement modifiés. Il est donc toujours possible d'en prendre connaissance sur la version actuelle ainsi que de lire les conseils pour rédiger un dossier sur ce blog "Actualité" qui donnent une idée de la nature des éléments à fournir et des documents à joindre.

Pour toute information complémentaire et envoi des dossiers :
Secrétariat général de la CITF
Sylvain CORNUAU

Service du théâtre / Conseil des arts du Canada
150, rue Elgin, 
C.P. 1047
Ottawa (Ontario) K1P 5V8. 
Canada
Sylvain.Cornuau@canadacouncil.ca

lundi 3 juillet 2017

Rendez-vous avec la COMMISSION INTERNATIONALE DU THEATRE FRANCOPHONE au FESTIVAL D'AVIGNON

Le nouveau coprésident français de la CITF, Benoît Bradel, ainsi que Jean-Philippe Van Aelbrouck (Service général des Arts de la Scène, Wallonie-Bruxelles) vous invitent à une rencontre informelle dans le cadre du OFF d'Avignon le mardi 11 juillet 2017 à 18h50 à L'Eldoradôme (Collège de la salle) à l'occasion du 30e anniversaire de la Commission.

Ce "temps d'échange" sera l'occasion de : 

- présenter ce programme financée par quatre gouvernements (Canada, Fédération Wallonie-Bruxelles, France et Québec) et trois membres associés (l'OIF, Culture Valais et le Grand-Duché du Luxembourg) ;

- repréciser le sens du volet "Exploration" permettant une première phase de rencontre active avant de se lancer dans un éventuel projet d'envergure ;

- évoquer les "Pépinières à projets", donc la prochaine organisée à Ottawa dans le cadre du festival Zones Théâtrales ;

- répondre aux questions des créateurs intéressés et entendre des témoignages de porteurs ou partenaires de projets soutenus… ou non.

Si vous êtes à Avignon à cette date, ce sera un plaisir de vous y retrouver à cette occasion.


[Cette rencontre, animée par Emile Lansman, est organisée en partenariat avec les gestionnaires de l'ELDORADOME (le théâtre de l'Ancre à Charleroi et le théâtre de Poche à Bruxelles) et l'association EMILE&CIE]

lundi 19 juin 2017

PROJETS SOUTENUS PAR LA CITF LORS DE L'AG DE BRUXELLES

DOSSIERS EXPLORATION

1.      Titre : Rencontre et écriture pour le spectacle Obsession(s)
Partenaires artistiques : Billkiss (France), Soeuf Elbadawi/Cie O Meczo (Comores), Théâtre de la pire espèce (Canada)
Somme accordée =   ± 5 000 €

2.      Titre : Vision panoramique
Partenaires artistiques : Cie Transit /Yaoundé (Cameroun), Association Dromosphere (France),  Martin Bellemare (Canada)
Somme accordée =   ± 5 000 €

3.      Titre : Véronika (Titre provisoire)
Partenaires artistiques : Compagnie le Zéphir (France),   Gabriel Scotti / Vincent Hänni (Suisse), Daniel Danis/ Christine Plouffe (Canada)
Somme accordée = ±  5 000 €

4.      Titre : Résidence de création : La petite fille et le corbeau
Partenaires artistiques : Tenon Mortaise (Canada), Cie Mouka (France), Joffroi Smets (Belgique)
Somme accordée = 5 000 €



DOSSIERS RÉGULIERS

1.      Titre : LAB’ADOS / Laboratoire international de création jeune public
Partenaires artistiques : Compagnie Ariadne (France), Théâtre Le Clou (Canada), L’isolat Théâtre (Belgique)
Somme accordée =  ± 20 000 €

2.      Titre : Wontanara – Make it grey
Partenaires artistiques : Compagnie Digestif (Suisse), Pôle culturel Djaram'Arts (Sénégal), Compagnie Notre Monde (Guinée)
Somme accordée =  ± 22 000 €

3.      Titre : B.A.B.A.R (le transparent noir)
Partenaires artistiques : Compagnie le Désordre des Choses (France), Compagnie Sud Créa (Bénin), Valeria Pacchiani (Suisse)
Somme accordée =  ± 25 000 €

4.      Titre : Pour un oui pour un nez 2018 - "Zone rouge"
Partenaires artistiques : Satellite Théâtre (Canada), Association Ndam se na (Tchad), Atlas Film (Canada)
Somme accordée =  ± 20 000

5.      Titre : Roméo et Juliette - caravane itinérante au Burkina Faso et au Bénin
Partenaires artistiques : Talìa asbl (Belgique), Théâtre OSHALA (Bénin), Association Kala-Kala Théâtre (Burkina Faso)
Somme accordée =  ± 9 000 €

6.      Titre : Femmes de Kigali, Bruxelles et Sevran
Partenaires artistiques : Théâtre de la Poudrerie (France), Ishyo Arts Centre (Rwanda), La compagnie Amounra ASBL (Belgique)
Somme accordée = ± 25 000 €

7.      Titre : La traversée des continents
Partenaires artistiques : Théâtre Motus (Canada),  Théâtre Spirale (Suisse), Troupe Sô ou Sodjougu (Mali)
Somme accordée = ± 25 000 €

8.      Titre : Éjo N'Éjo Bundi
Partenaires artistiques : Uz et coutumes (France), Ishyo Arts Center (Rwanda), Editions Jimsaan (Sénégal)
Somme accordée =  ± 20 000

Les sommes sont approximatives en euros car elles dépendent du cours de change du dollar canadien et du franc suisse.


 (Sauf erreur ou omission fortuite qui n'engagerait pas la responsabilité de la CITF) 



samedi 20 mai 2017

Fin décembre 2017, Emile Lansman quittera la coordination de la CITF


Au cours de l'Assemblée générale de la CITF à Bruxelles, les membres ont tenu à fêter le coordinateur Emile Lansman dont c'était la dernière réunion.

Arrivé en 1999 en tant qu'expert wallon-bruxellois en remplacement de Robert Maréchal, il a occupé ce poste jusqu'en 2016. Il a également été porté à la présidence de 2005 à 2009 avec le mandat notamment de développer les activités et de rechercher de nouveaux membres.

A partir de 2013, à travers l'association EMILE&CIE, il a été chargé de mettre en place et gérer une mission de coordination qui se terminera le 31 décembre 2017.

vendredi 19 mai 2017

Une double présidence pour la CITF

Réunis en AG à Bruxelles toute cette semaine, les membres de la Commission internationale du Théâtre francophone ont porté à la coprésidence, pour un mandat de deux ans, Dominick Parenteau-Lebeuf (Québec) et Benoît Bradel (France). 
Leurs attributions seront renforcées, de même que celles du secrétaire général Sylvain Cornuau (Canada), puisqu'ils se partageront les missions précédemment confiées à la coordination (l'association  belge Emile&Cie) dont le mandat prendra fin au 31 décembre 2017.


jeudi 18 mai 2017

Le GRAND-DUCHE DU LUXEMBOURG membre associé de la CITF à partir du 1er janvier 2018





Ce matin, à Bruxelles dans le cadre de l'AG de la CITF, Lawrence Rollier, chargé de coordination de la THEATER FEDERATIOUN, a présenté la situation du théâtre francophone luxembourgeois et a exprimé la volonté du Ministère de la Culture d'entrer à la CITF. 

Après discussion, la convention, déjà signée par la présidente de l'association Carole Lorang, a été ratifiée par ordre par le secrétaire générale Sylvain Cornuau. 

L'événement valait bien une photo de groupe.

 Avec Jean-Philippe Van AelbrouckBenoît BradelLawrence RollierDominick Parenteau-Lebeuf,
Irène MahéValerie CachardSylvain CornuauEmmanuelle Lambert,
Abdon Fortuné Koumbha KafVéronique FontaineHuguette MalambaGiuseppe Lonobile,
Denis AlberMassamba Lba Guèye et Emile Lansman

mercredi 17 mai 2017

La CITF rencontre des professionnels belges de théâtre

Belle rencontre entre les membres de la CITF (en AG à Bruxelles) et des créateurs belges intéressés, en présence de Julie Gérard (conseillère de la ministre de la Culture), Pol Marschal (FWB), Sérevine Latour (WBTD), Jean Frédéric (DG du Québec), etc.
Sont intervenu : Véronique Fontaine (CALQ), Sylvain Cornuau (CAC), Fabienne Brutt (MCF - DGCA), Emmanuelle Lambert (WBI), Jean-Philippe Van Aelbrouck (FWB) et Huguette Malamba (OIF), ainsi que les experts Irène Mahé (Canada), Dominick Parenteau-Lebeuf (Québec), Benoït Bradel (France), Giuseppe Lonobile (FWB), Denis Alber (Culture Valais), Valérie Cachard (OIF, Liban), Abdon Koumbha (OIF, Congo) et Massamba Gueye (OIF, Sénégal). 

La rencontre était animée par Emile Lansman (Emile&Cie), chargé de la coordination de la CITF..

Une sympathique façon de fêter les 30 ans de la Commission.

lundi 15 mai 2017

L'AG de la CITF a débuté ce matin à Bruxelles


Début, ce lundi 15 matin, de l'assemblée générale annuelle de la Commission internationale du théâtre francophone (CITF). Avec comme invitée Madame Youma Fall, directrice du département "Diversité et développement culturels" de l'Organisation Internationale de la Francophonie (OIF).


Avec Abdon Fortuné Koumbha KafFrédéric Moreau-SevinValerie CachardHuguette MalambaYouma FallGiuseppe LonobileDenis AlberBenoît BradelJean-Philippe Van AelbrouckEmmanuelle LambertDominick Parenteau-LebeufSylvain Cornuau,Véronique FontaineFabienne BruttMassamba Lba GuèyeIrène Mahé et Emile Lansman.

lundi 8 mai 2017

INVITATION CORDIALE

ASSEMBLEE GENERALE DE LA COMMISSION INTERNATIONALE DU THEATRE FRANCOPHONE
A BRUXELLES DU 15 au 19 MAI 2017


 
Du 15 au 19 mai, la Commission internationale du théâtre francophone tiendra son assemblée générale annuelle à Bruxelles dans les locaux de Wallonie-Bruxelles International et y fêtera ses 30 ans.

Pour rappel, la CITF soutient des projets théâtraux portés en commun par trois partenaires artistiques émanant d'au moins trois pays francophones sur deux continents. Elle permet aussi, depuis quelques années, d'envisager préalablement un temps d'exploration permettant à des partenaires potentiels de se réunir de manière active afin de conforter leur envie de (re)connaissance mutuelle, leur envie de partager une "aventure métissée" et de poser les premiers jalons des orientations de cet éventuel projet.

La Commission regroupe des fonctionnaires et des experts représentant ses différents membres statutaires et associés, à savoir : les gouvernements du Canada, de la Fédération Wallonie-Bruxelles, de la France et du Québec ; l'Organisation internationale de la Francophonie ; Culture Valais (Suisse) et le Grand-Duché du Luxembourg à partir du 1er janvier 2018).

La coordination est assurée depuis 2013 par l'association belge Emile&Cie (focuscitf@gmail.com). Vous pourrez retrouver l'ensemble des informations sur le site www.citf-info.net.

*

Afin de mieux faire connaître cette commission qui a permis, rien qu'au cours des 6 dernières années, de soutenir des projets impliquant des créateurs belges pour un montant de 570.000 euros (soit 3 fois la mise de la Fédération Wallonie-Bruxelles), une rencontre est organisée avec des institutions, compagnies et artistes soit déjà précédemment impliqués dans un projet CITF, soit potentiellement intéressés par un tel projet, soit simplement curieux de découvrir les tenants et aboutissants de ce programme.

La réunion se passera en deux temps : d'abord une information sur la CITF, son fonctionnement, la manière d'introduire un projet, etc. ; d'autre part un temps d'échange informel avec les personnes présentes d'abord collectivement puis autour d'un verre de l'amitié.

Elle aura lieu le MERCREDI 17 MAI de 15 à 17h dans les locaux de WBI, 2 Place Sainctelette à 1080 Bruxelles, salle du rez-de-chaussée en face de l'accueil. 

Merci de bien vouloir confirmer votre éventuelle présence AVANT LE 16 MAI à 12h, par courriel à l'adresse culture@wbi.be en mentionnant comme référence CITF 17 MAI.


Merci aussi d'accepter de donner écho à cette initiative.